Comment choisir son chauffe eau solaire ?

Un chauffe-eau solaire est un système qui permet de capter l’énergie solaire, afin d’obtenir de l’eau chaude.

Économique et écologique, c’est un moyen moderne et rentable de produire nos besoins en chaude.

Il peut être utilisé sous n’importe quel climat, et dans certains cas il peut remplacer totalement les autres sources d’énergie, et nous permettre d’être autonome en eau chaude.

Il y a plusieurs types de chauffe-eau solaire, nous vous expliquons ici comment faire votre choix, et qu’elles sont les étapes à effectuer avant d’acheter et d’installer votre dispositif.

choisir chauffe eau solaire

Quelle est la configuration de votre habitation ?

C’est la première question à laquelle il faut répondre.

Vous devez vérifier l’exposition au soleil de votre maison.

Si vous avez de l’ombre à peu prêt partout, et presque tout le temps, alors vous pouvez d’ors et déjà oublier le chauffe-eau solaire.

Si le soleil ne manque pas de taper sur votre toit, alors vous aurez le choix entre de nombreux systèmes. Il existe 3 types de chauffe-eau solaire différents :

  • Le chauffe-eau solaire à pompe électrique : Il permet de s’adapter à la plupart des habitations. La pompe permet de placer le ballon où on le souhaite, et elle permettra la circulation du fluide caloporteur des panneaux au ballon. C’est un dispositif assez coûteux, et il y a des risques de panne mécanique, mais c’est tout de même un système très fiable, qui permet notamment de parfaitement isoler le ballon et d’avoir de l’eau chaude toute la nuit.
  • Le chauffe-eau à thermosiphon : Il fonctionne sans électricité à l’inverse de la pompe. Il est en revanche plus difficilement adaptable à toutes les habitations, puisqu’il faut toujours placer le ballon à proximité et au-dessus des capteurs solaires. C’est toutefois la meilleure solution dans de nombreuses situations. Moins coûteux qu’un système à pompe, il offre des performances étonnantes si l’installation est optimale.
  • Le chauffe-eau monobloc : Conseillé pour les zones jouissant d’un ensoleillement conséquent, il fonctionne sans électricité, et tous les éléments se trouvent dans le même châssis. Il fonctionne en thermosiphon, avec le ballon placé au-dessus des capteurs solaires. Le ballon sera toujours à l’extérieur, et donc ce système ne sera pas idéal pour les zones les plus froides. Il se pose cela dit très facilement, et son coût est généralement peu élevé. On peut notamment l’installer directement au sol dans le jardin.
Recevoir 3 devis gratuits

Pourquoi souhaitez-vous un chauffe-eau solaire ?

Il faut répondre à cette question le plus précisément possible pour vous orienter vers le dispositif idéal.

Est-ce que c’est pour équiper un lieu isolé ? Souhaitez-vous avoir de l’eau chaude tout l’été uniquement avec ce système ?

Est-ce que ce ne sera qu’un dispositif d’appoint ? Désirez-vous également chauffer votre habitation avec cette eau chaude ?

Les systèmes les plus performants seront les modèles à pompe électrique et les modèles à thermosiphon.

Selon le nombre de panneaux installés, ils peuvent permettre de fournir de l’eau chaude toute l’année.

Il faudra tout de même prévoir un système d’appoint, pour l’hiver et pour les jours ou plutôt les semaines où le soleil fait défaut.

Avant de commander

Renseignez-vous sur les subventions et les avantages fiscaux que vous pouvez obtenir.

Selon le système et ses performances les aides seront différentes.

Faites une étude pour calculer la rentabilité des différentes solutions.

Selon la configuration de votre habitation, certains systèmes seront plus efficaces que d’autres.

Il n’est pas toujours nécessaire d’acheter le top du top pour finalement avoir les mêmes performances qu’un système moins onéreux.

Évaluer la ressource solaire de votre site.

Cela vous permettra de ne pas vous lancer dans un achat inutile, ou si votre habitation s’y prête, à choisir un système d’appoint ou un système qui sera quasiment autonome.

Il faudra également déterminer la taille et l’efficacité énergétique du système en question.

Le dimensionnement est important vis-à-vis du nombre de personne vivant sous votre toit.

Il faudra non seulement choisir la taille du ballon, pour ne pas manquer rapidement d’eau chaude, et la superficie de panneaux solaires nécessaire pour des performances optimales.

Bien sûr, vous devrez opter pour un système compatible avec votre budget.

N’hésitez pas à comparer les prix des divers fabricants, renseignez-vous sur les garanties, mais aussi sur les normes de chaque système.

À savoir

L’installation correcte d’un chauffe-eau solaire est dépendante de nombreux facteurs.

La ressource solaire de l’habitation, le climat de la région, le nombre de personne vivant dans le logement, et il est donc préférable d’être accompagné par un professionnel lors de l’installation de n’importe quel système.

Les systèmes actifs, équipés d’une pompe, demandent plus d’entretien et il faudra bien respecter les consignes d’utilisation et de nettoyage des divers éléments.

Les modèles passifs, monobloc et à thermosiphon ne nécessitent quasiment aucun entretien.

Il faudra simplement nettoyer un peu les panneaux de temps en temps et faire une vidange du circuit hydraulique après un très grand froid.

Dans les climats secs, le nettoyage des panneaux des différents systèmes doit être relativement régulier pour éviter les dépôts de poussière.

Recevoir 3 devis gratuits

Obtenir 3 devis

Gratuit & Sans engagement


Cliquez ici