Entretien chauffe eau solaire

Un chauffe-eau solaire est conçu pour durer au minimum 20 ans.

Toutefois, cela ne veut pas dire qu’il ne faut jamais l’entretenir, au contraire, ses performances en dépendent.

Rien de bien complexe toutefois, encore faut-il savoir comment faire. On vous explique tout sur l’entretien d’un chauffe-eau solaire.

entretien chauffe eau solaire

Le chauffe-eau solaire, comment ça marche ?

Avant de le nettoyer, il est préférable de connaître son fonctionnement.

Le chauffe-eau solaire est donc un système, de plus en plus prisé, qui fabrique de l’énergie en captant la lumière et la chaleur émise par le soleil, on parle d’énergie photovoltaïque.

Cette énergie est absorbée par un fluide caloporteur présent dans un tube sous les capteurs, qui rejoint le ballon d’eau chaude.

Ce tube et son liquide chauffé, serpentent à l’intérieur du ballon, pour transmettre la chaleur à l’eau. C’est le ballon qui stocke ensuite l’eau chaude que l’on utilisera selon nos besoins.

Recevoir 3 devis gratuits

L’entretien

Il y a quelques étapes différentes selon les modèles, et mon premier conseil est donc de se référer à la notice du fabricant, afin de n’oublier aucun point qui pourrait venir à endommager ou encrasser votre installation.

Les capteurs solaires ne réclament généralement aucun entretien.

La pluie devrait se charger de retirer les poussières et autres dépôts.

Je vous conseille tout de même de regarder de temps pour vous assurer que des feuilles ou d’autres éléments ne sont pas bloquée et ne nécessitent pas une intervention manuelle. Un contrôle par un professionnel est ensuite préconisé, tous les 3 ans environ.

Pour un climat très sec, le nettoyage des panneaux est en revanche obligatoire.

Après plusieurs semaines sans pluie ou avec très peu de pluie, la poussière peut s’accrocher et il faut alors nettoyer les capteurs à l’aide d’une simple éponge.

N’oubliez pas également de contrôler que des arbres n’ont pas poussé autour de chez vous et bouche la lumière du soleil pendant une bonne partie de la journée.

Ce serait dommage de perdre de l’argent à cause quelques feuilles.

Pour le reste de l’installation, il faudra simplement effectuer une petite vérification de temps en temps.

Vous devez bien sûr vous assurer qu’il n’y a pas de fuite dans le circuit hydraulique, et que toute l’installation est toujours bien stable. Pour un système passif, monobloc ou à thermosiphon, vous devrez peut-être à la suite d’un hiver très froid, faire une vidange du système hydraulique.

Si vous possédez un système de régulation et de contrôle sur votre chauffe-eau, alors une simple vérification sur le tableau de contrôle vous permettra de savoir si tout va bien.

Les contrats de maintenance

De nombreux fabricants ou professionnels du solaire, proposent des contrats de maintenance.

Généralement peu coûteux, il vous rassure dans le sens où les rendez-vous sont pris longtemps à l’avance, et qu’un contrôle régulier sera effectué sur votre installation.

C’est plutôt raisonnable d’opter pour cette solution lorsqu’on possède un chauffe-eau à pompe électrique.

Le professionnel, contrôlera alors son bon fonctionnement, et également la pression du liquide caloporteur.

C’est probablement la meilleure solution pour ne rien oublier, et conserver une installation de qualité pendant plus de 20 ans.

Recevoir 3 devis gratuits

Obtenir 3 devis

Gratuit & Sans engagement


Cliquez ici